Quels critères déterminent le prix de votre assurance auto ?

prix d'assurance auto

L’assurance auto est obligatoire pour toutes les voitures, que ce soit pour un usage particulier ou professionnel. En revanche, le montant de la prime varie selon les assureurs, même pour une même formule.

 

Alors, quels critères déterminent le prix de son assurance auto ? Nous vous dévoilons tout à ce sujet pour que vous puissiez comprendre les devis variés des compagnies d’assurance.

 

La sinistralité, un élément lié avec les primes moyennes d’assurance auto

courbe de sinistralité

Premièrement, sachez que les compagnies d’assurance réévaluent chaque année le montant de leur prime. En effet, le montant à appliquer chaque année dépendra du nombre de sinistres déclarés par les conducteurs de voitures durant l’année passée. Ainsi, la courbe des primes d’assurance auto suit celle de la sinistralité pour chaque région.

 

Les critères déterminant le prix de l’assurance auto d’un assureur

 

Le profil du conducteur

automobiliste

L’âge du permis de conduire

 

Ensuite, le profil du conducteur conditionne également le montant de la prime d’assurance. Plus l’automobiliste est inexpérimenté, plus sa prime d’assurance auto sera élevée. Ainsi, si vous êtes un « jeune conducteur » (avec un permis de conduire qui date de moins de 3 ans), prévoyez un budget plus conséquent pour l’assurance.

 

L’historique de conduite de l’automobiliste

 

D’un autre côté, un conducteur malussé ou résilié devra également payer une prime d’assurance auto plus élevée. En fait, cette discrimination existe puisque ces profils sont plus risqués en termes d’accident. Ainsi, le prix moyen de l’assurance auto d’un jeune conducteur et d’un malussé n’est pas le même que celui d’un automobiliste classique. L’existence d’un accident responsable dans votre historique de conduite pourrait impacter le prix de l’assurance auto.

 

Le profil en général du conducteur

 

Bien évidemment, d’autres informations vous concernant sont également prises en compte :

  • Situation maritale ;
  • Âge ;
  • Zone d’habitation;
  • Activité professionnelle ;
  • Type de permis (conduite accompagnée ou non) : même si vous êtes un jeune conducteur, un permis avec conduite accompagnée pourra faire réduire le prix de l’assurance.

 

Les caractéristiques de la voiture à assurer

belle voiture

La valeur du véhicule

 

Le véhicule à assurer a également un rôle à jouer dans la détermination du montant de la prime d’assurance auto. En effet, ce prix augmente pour les voitures ayant plus de valeur parce qu’en cas d’accident, de vol ou d’incendie, le remboursement sera supérieur. Pour rappel, la valeur des dédommagements en cas de sinistre est calculée en fonction de la valeur actuelle de votre voiture sur le marché.

Par ailleurs, sachez que les voitures neuves et celles qui sont très valeureuses nécessitent une assurance auto tous risques dans l’idéal. Or, cette dernière coûte bien cher, comparée à une assurance au tiers.

 

Les caractéristiques de la voiture

 

À part cela, les caractéristiques propres de la voiture à assurer influencent également le prix de l’assurance auto :

  • Marque et modèle;
  • Ancienneté;
  • Série ;
  • Mode d’achat ;
  • Nom du titulaire de la carte grise ;
  • Puissance fiscale(le prix est plus élevé pour les véhicules plus puissants puisqu’ils ont un risque plus élevé d’accident) ;
  • Valeur d’achat;
  • Carburant (diesel ou essence) ;
  • Motorisation (thermique, électrique, hybride).

 

Les équipements du véhicule

 

L’existence des 2 équipements suivants peut modifier le montant de la prime d’assurance auto :

  • Systèmes d’aide à la conduite;
  • Équipements de sécurité (ceintures de sécurité, équipement antivol, gilet jaune de sécurité certifié CE, triangle de signalisation de danger, etc.).

Rassurez-vous, ces équipements pourront alléger le prix de votre assurance auto. En effet, ils réduisent les risques de dommages en plus de sécuriser votre conduite.

 

L’usage de la voiture

 

Enfin, les éléments suivants concernant votre véhicule font également varier le prix de l’assurance auto :

  • Prêt du véhicule ;
  • Trajets réalisés (professionnel, privé, travail, tournées régulières) ;
  • Kilométrage annuel ;
  • Fréquence d’utilisation ;
  • Mode de stationnement.

 

Le mode de stationnement de l’automobiliste
garage

Puis, votre mode de stationnement impacte considérablement le prix de votre assurance moto. Plus votre voiture est protégée, surtout la nuit, (jardin clos privatif, garage fermé, etc.), plus vous payerez une prime moins élevée. Par contre, si votre auto dort dans la rue, dans les parkings collectifs ou les garages, prévoyez un budget plus élevé que la moyenne.

En fait, plus votre assureur perçoit un risque dans votre mode de stationnement, plus votre assurance auto coûtera cher.

 

Le niveau de couverture souhaité

sinistre

Bien évidemment, le niveau de couverture dont vous avez besoin a un impact considérable sur le prix de l’assurance auto. Pour rappel, vous avez le choix entre :

  • Une assurance auto au tiers (la moins chère) ;
  • Un contrat tiers intermédiaire ou tiers plus (tarif intermédiaire) ;
  • Et une assurance auto tous risques (la plus chère).

Concernant la formule intermédiaire, le montant de votre prime d’assurance auto dépendra des garanties supplémentaires que vous souhaitez ajouter dans le contrat.  

Commentez, argumentez, partagez … 😇

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient aussi vous intérésser …

Dommages sur ma voiture en stationnement : Que faire ?
Dommages sur ma voiture en stationnement : Que faire ?

Votre véhicule en stationnement vient-il d’être endommagé à cause d’un accrochage avec un autre véhicule ? Sachez que les accrochages de 2 voitures dans un parking sont assez fréquents. Bien sûr, vous pourrez être indemnisé au cours de certains accidents dans un...

Pin It on Pinterest