En 2020, seul 12% des motos volées ont été récupérées. Le tracker GPS Monimoto vient répondre à cette problématique en permettant de tracker simplement son véhicule. Installation, fonctionnement, prise en main… Monsieur moto l’a testé pour vous !

Principe du tracker

 

Le tracker Monimoto est équipé de modules GPS, GSM et Bluetooth ainsi que d’un accéléromètre. Il est fourni avec une clé communicante et une application mobile.

Le tracker vous permet de surveiller les potentiels mouvements de votre véhicule en votre absence. Tout simplement, vous recevez une alerte et un accès à un carte en temps réel dès lors que votre véhicule est volé. 

Présentation du tracker GPS Monimoto MM6 (199€)

Le tracker GPS est présenté dans un étui en carton bleu contenant : 

  • Le tracker GPS
  • La clé associée au traceur et son attache porte-clés
  • Une notice d’installation
  • 2 colliers de serrage
  • Carte sim pré-installée avec abonnement (3€/Mois)

A noter aussi que le produit est conçu et fabriqué en Europe.

Bon point pour la pile (CR 123 A), qui est fournie dans le pack. La durée de vie de la pile est théoriquement de quelques mois : grâce à l’application, vous pouvez surveiller l’état de la pile et anticiper son remplacement. 

Installation

Mise en route du matériel

L’installation du tracker se fait en quelques minutes. 

  • Première étape : télécharger l’application officielle “Monimoto”, disponible sur l’App Store et Google Play. L’application vous servira de notice interactive et assure la bonne prise en main du tracker. 
  • Une fois le compte créé, vous pouvez ouvrir le tracker afin de le mettre en route. Attention, il faudra de solides bras, l’ouverture est un peu dure (cela témoigne de la bonne qualité des joints d’étanchéité du boitier)..
  • Désormais en route, vous suivrez les instructions de l’application pour synchroniser les 3 éléments nécessaires à la bonne utilisation du GPS et que sont le tracker, la clé, et votre smartphone. 

 

Installation du tracker sur la moto

Avant toute chose, gardez en tête que votre GPS doit absolument être caché au maximum de la vue des potentiels voleurs. Privilégiez donc l’installation sous des carénages. 

Le boitier est un long cylindre de taille modérée, facilement dissimulable. 

Cependant, prudence : votre boitier donc absolument être positionné dans un certain sens, afin d’optimiser l’envoi de signal : une marque sur le boitier vous indiquera la marche à suivre. 

Cherchez sur votre deux-roues l’endroit idéal : de notre côté, le test à été effectué sur une Super Soco TC Max, le boitier y a été déposé sous le carénage latéral droit, légèrement en oblique et bien orienté vers le haut. La longueur des colliers de serrage vous permet une grande liberté quant à l’accroche du boitier sur le cadre de la moto.

Une fois installé, le boitier est difficilement perceptible. 

La clé est ronde et petite, elle ajoute un poid modéré au trousseau de clés.

clé du tracker monimoto

Comment ça marche ?

Utilisation quotidienne : 

Après avoir garé votre véhicule et une fois éloigné,  le traceur s’active et surveille les mouvements de votre moto. De façon régulière et automatique, le GPS envoie un signal à l’application indiquant le statut de la moto. En ouvrant l’application, vous aurez un état des lieux quotidien : le message “Votre Monimoto est prêt” apparaît. Vous pouvez également suivre l’état de la batterie et du signal. 

Nous avons effectué des tests dans des garages souterrains : le signal fonctionne. 

Le Monimoto est un système de surveillance passif : vous n’avez rien à faire (si ce n’est de garder la clé avec vous) au jour le jour et de surveiller occasionnellement l’état de la batterie. 

En cas de déplacement suspicieux / de vol 

En cas de vol, si la moto se déplace et le tracker ne détecte pas la clé, un signal est alors envoyé à l’application et vous recevez un appel téléphonique. Cet appel est un donneur d’alerte : il est accompagné d’une notification vous invitant à vous rendre sur d’application. 

Sur l’appli, un message d’alerte apparaît et vous indique que d’ici 5 minutes, le suivi géolocalisé de votre véhicule sera disponible : c’est le temps nécessaire à la bonne communication clé / trackeur ainsi que la communication avec les satellites. Rapidement, vous pouvez suivre votre véhicule sur une carte type Google Maps, cependant il ne s’agit pas d’une géolocalisation en temps réel (techniquement impossible car trop gourmand en énergie) : l’emplacement est régulièrement mis à jour jusqu’à ce que la moto s’arrête. Une fois le véhicule stoppé, vous pourrez connaître sa localisation à quelques mètres près et transmettre ces informations aux forces de l’ordre. 

Verdict ? Le tracker Monimoto est gage de tranquillité pour les motards. Il s’agit d’un dispositif “passif”, peu intrusif dans votre quotidien et très rapide à mettre en place. Loin d’être un simple gadget, il trouvera facilement sa place sur votre moto et votre équipement de motard pour un accompagnement et une sérénité au quotidien. On regrette toutefois que le tracking ne se fasse pas encore en temps réel – affaire à suivre ! C’est également une très bonne idée cadeau pour les motards afin de leur permettre de dormir l’esprit tranquille.

Les + : 

  • Système passif et non intrusif;
  • Rapide à mettre en place;
  • Rapidité du déclenchement du mode “alerte”;
  • Application simple mais efficace, très complète en informations ;
  • Belles finitions du tracker et de sa clés;
  • Précision de la map. 

 

Les – : 

  • La localisation approximative, on espère que la technologie permettra de suivre de façon fluide son véhicule en temps réel; 
  • Pile à changer plusieurs fois dans l’année.

Ou pouvez-vous l’acheter ?

 

La Benelli 1200 sera bientôt là !

La Benelli 1200 sera bientôt là !

Après quelques mois d’attente suite à son annonce officielle, la moto chinoise Benelli 1200 arrivera bientôt sur le marché. Cet engin jouit d’un look inspiré des modèles de la marque allemande BMW. Si tout se passe...