L’intention de Pierer Mobility Group pour la mobilité électronique ne date pas d’hier. Récemment, cet actionnaire a multiplié ses partenariats, échanges et prises de capital sur toute la planète. Pierer Mobility Group vise notamment à la répartition de ses billes sur tous les marchés. Très prometteur, le marché de la mobilité électrique intéresse beaucoup le groupe propriétaire de KTM.

 

Les deux groupes collaborent avec Husqvarna

 

Il y a quelques semaines, Husqvarna avait annoncé un projet de lancement vers du scooter électrique sur le marché. Cette innovation sera réalisée avec une plateforme commune au partenaire du groupe indien Pierer de Bajaj. Par ailleurs, dans le rapport annuel de son groupe, Stefan Pierer a annoncé la prévision d’un projet de développement de véhicules électriques en série.

Il va notamment s’agir de véhicules Powered Two Wheeler (PTW), dans une gamme basse tension de 48 volts. Ce projet sera développé avec la collaboration du partenaire Bajaj. À partir de 2022, il va y avoir production de diverses variantes de véhicules de type « scooters électriques ». Ces derniers porteront les marques des deux partenaires dans une gamme de puissance bien définie (3 à 10 kW).

 

Husqvarna se repose sur la compétence des Indiens

 

Afin de produire des scooters électriques pour sa marque, Husqvarna compte se servir de la technologie et du savoir-faire des Indiens. Cette stratégie peut également inclure KTM, sa société mère. En effet, le Bajaj Chetak est l’un des scooters électroniques les plus connus en Inde. En mettant en commun leur savoir-faire et leur force, ces deux groupes associeront les stratégies de Pierer Mobility et de Bajaj. Ce projet sera réalisé pour la proposition de scooters électriques dès 2022. Ces véhicules seront vendus à prix compétitifs, d’après les dirigeants des groupes Bajaj et Husqvarna.