Comment assurer un scooter ?

par | Assurance moto

Quel que soit le mode de fonctionnement et quelle que soit la cylindrée de votre scooter, vous devez l’assurer. En effet, ce deux-roues figure parmi les véhicules terrestres à moteurs dotés d’une obligation d’assurance. Bien que l’assurance d’un scooter ressemble généralement à celle d’une moto, quelques différences subsistent.

Alors, comment assurer un scooter plus concrètement ? Notre article vous donnera les formules et garanties, ainsi que les documents à fournir pour souscrire à une assurance scooter.

 

Assurance scooter : les forfaits au choix

 

Avant toute chose, vous devez choisir un assureur pour votre scooter. Afin de trouver la meilleure assurance, vous pouvez passer par un simulateur gratuit de devis. Sachez qu’auprès des divers assureurs, vous avez principalement 3 forfaits au choix :

  • L’assurance scooter au tiers ou la responsabilité civile est le forfait minimal auquel vous devez souscrire. Elle couvrira les éventuels dommages causés à un tiers dans le cas où vous êtes la cause d’un accident ;
  • Le forfait intermédiaire pour scooter : il s’agit d’une légère extension d’une formule au tiers. En souscrivant à cette assurance, vous bénéficierez de quelques garanties en plus ;
  • Enfin, la formule tous risques pour scooter est la plus chère et la complète proposée par les assureurs.

 

Assurance scooter : les garanties proposées

 

Pour un scooter, vous pouvez personnaliser votre formule d’assurance en rajoutant une ou plusieurs garantie(s) supplémentaire(s). Vous pouvez ajouter une garantie :

  • Incendie ;
  • Vol ;
  • Tous accidents ;
  • Dommages collision ;
  • Équipements;
  • Conducteur ;
  • Dommages facultatifs (catastrophe naturelle, attentat, catastrophe technologique et tempête) ;
  • Assistance ;
  • Et/ou protection juridique.

 

Quelle assurance pour quel type de scooter ?

 

Si vous conduisez un scooter de 50cc, nous vous conseillons de souscrire à une assurance au tiers ou un forfait intermédiaire. En effet, ce type de scooter ne coûte pas trop cher. Toutefois, il attire plus les voleurs à cause de sa petite taille. C’est pourquoi nous vous conseillons de souscrire à une garantie vol.

D’un autre côté, si vous conduisez un scooter de 125cc ou un scooter 3 roues, optez pour une formule intermédiaire ou tous risques. Cette catégorie de scooter coûte plus cher. Pour ce qui est des garanties, rajoutez celles qui correspondent à vos attentes.

Enfin, si vous allez conduire un scooter électrique, optez pour une formule sur-mesure adaptée à la taille et au prix de votre véhicule.

 

Assurer un scooter : les documents nécessaires

 

Afin de souscrire à une assurance scooter, vous devez fournir :

  • La carte grise de votre véhicule ;
  • Votre permis de conduire ou votre BSR (Brevet de Sécurité Routière) ;
  • Et un RIB pour les prélèvements bancaires.

Enfin, nous tenons à préciser qu’un scooter débridé ne peut pas être assuré.

 

Assurance scooter : à quel prix ?

 

Sachez que le coût d’une assurance pour scooter dépend de divers facteurs :

  • Le véhicule à assurer : marque, âge (scooter de collection. …), puissance, etc. ;
  • Votre profil : ancienneté du permis (jeune conducteur ou non), âge, etc. ;
  • La formule et les garanties qui vous intéressent ;
  • L’utilisation du scooter ;
  • Et son lieu d’usage.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles en lien avec l’assurance moto :