Sélectionner une page

Quelles sont les homologations pour un casque de moto ?

par

Suite à une chute à moto, les victimes de lésions encéphaliques ne sont pas rares. Nous ne vous le répèterons jamais assez, mais le casque moto peut vous sauver la vie en cas d’accident. C’est pourquoi le casque est un élément de sécurité incontournable et obligatoire.

 

Pour qu’un casque protège votre tête de façon optimale lors d’une chute, il doit respecter des normes imposées par la loi. En France, les casques moto doivent être homologués avant d’être commercialisés. Nous faisons le point sur les homologations pour un casque moto.

Quels sont les différents types d’homologation pour un casque moto ?

 

Les casques moto homologués offrent davantage une meilleure protection, un bon système de retenue et un champ de vision optimal. Les normes appliquées changent selon l’utilisation et le type de casque.

 

L’homologation ECE 22-05 : pour circuler en toute légalité

 

Il s’agit de la norme en vigueur pour les casques de moto dans l’Union européens. Pour qu’un casque moto bénéficie de cette norme, il doit subir de nombreux tests et contrôles concernant :

  • Sa capacité à amortir les chocs sur certains endroits stratégiques ;
  • Sa résistance à l’abrasion;
  • La déformation de sa structure à l’impact ;
  • La performance de sa jugulaire;
  • Son champ de vision;
  • Et la qualité et résistance de son écran principal.

Les tests d’homologation des casques moto peuvent être réalisés par des laboratoires publics ou privés. Dans tous les cas, rien ne vous permet de savoir qui a réalisé l’homologation. Mais pour s’assurer de la fiabilité de ce label, plusieurs points du règlement sont régulièrement mis en cause. 

Nous tenons également à vous rappeler qu’en France, l’homologation d’un casque moto requiert la présence d’une bande réfléchissante. Celle-ci doit être posée sur l’avant, l’arrière et les deux côtés du casque. Faute de les avoir, vous encourez une amende jusqu’à 135 euros et le retrait de 3 points sur votre permis de conduire.

 

La double homologation P/J : pour les casques modulables

 

Cette norme concerne particulièrement les casques moto modulables. En effet, avoir un casque modulable, c’est comme avoir deux casques en un, un casque intégral et un casque jet. Pour que votre casque modulable soit homologué dans les deux configurations, les lettres P/J doivent être notées. En revanche, s’il n’y a que la lettre P, alors votre casque est seulement homologué en mode intégral et non en jet. Par conséquent, vous n’êtes pas autorisé à circuler la mentonnière ouverte ou la retirer.

 

L’homologation FIM FRHPhe-01 : pour la compétition

Course

Selon la Fédération internationale de motocyclisme (FIM), l’homologation ECE 22-05 des casques est obsolète pour une utilisation sur piste, c’est-à-dire en compétition. Elle a donc élaboré sa propre norme qui n’est autre que l’homologation FIM FRHPhe-01, mise en place depuis juin 2019. Quelques mois après, le port de casque homologué FIM est devenu obligatoire pour tous les championnats organisés par la FIM, que ce soit en amateur ou en pro. Cela concerne surtout la coupe du monde de l’endurance.

 

L’homologation ECE 22-06 : pour circuler en toute légalité à partir de 2023

 

A compter de 2023, tous les nouveaux casques moto doivent être homologués ECE 22-03. Quoi qu’il en soit, certains fabricants ont déjà produit des modèles homologués ECE 22-03 depuis l’énoncée de cette nouvelle norme.

 

Comment identifier un casque homologué ?

 

 

Homologué

L’homologation d’un casque moto est indiquée sur une étiquette fixée sur la jugulaire. Elle est de blanche si le casque répond aux normes européenne et verte pour la norme française. Si l’étiquette n’appartient pas à l’une de ces couleurs, l’homologation n’est pas reconnue en France.

Pour l’homologation européenne, l’étiquette est marquée d’un E, suivi d’un numéro indiquant la provenance du label (2 pour la France). Puis en dessous, vous trouverez une série de chiffres correspondant au numéro et au niveau d’homologation. D’un autre côté, vous pouvez trouver une étiquette verte avec la norme NF.

Si la lettre « » est mentionnée, cela signifie que la mentonnière du casque a passé le test de résistance. Autrement, vous trouverez la mention « NP » qui signifie « Non-Protective ». La lettre « J » correspond aux casques moto sans mentonnière comme les jets.

Puis, comme nous l’avons évoqué précédemment, les casques modulables sont homologués différemment. La mention « P/J » indique la double homologation jet et intégral. Si la lettre « P » est la seule mentionnée, cela signifie que votre casque n’est pas homologué lorsque vous relevez sa mentonnière.

Sélection d'idées cadeau pour les motard(e)s :

Commentez, argumentez, partagez … 😇

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient aussi vous intérésser …

Top 5 des meilleures marques d’équipement moto
Top 5 des meilleures marques d’équipement moto

Souhaitez-vous acheter des équipements moto fiables et de qualité ? Préférez les produits d’une grande marque de renommée. En effet, toutes les marques d’équipements moto ne se valent pas toutes. En faisant le mauvais choix de fabricant, vous risquez d’avoir un...

Top 5 des meilleurs casques moto geek
Top 5 des meilleurs casques moto geek

Recherchez-vous un casque moto geek pour associer votre passion pour la moto avec celle des films de science-fiction et des BD ? Vous trouverez sûrement votre bonheur parmi les nombreux casques geek sur le marché actuel. Supers héros, méchants, Aliens, etc., autant de...