Afin d’acheter la moto de vos rêves, vous devez dépenser un investissement de départ assez ou très conséquent. Mais sachez qu’il existe une autre alternative à l’achat : le « contrat de leasing moto ». Ce dernier consiste à louer le deux-roues de vos rêves sur une longue durée afin de l’acheter par la suite. Dit ainsi, cela a l’air complexe. Rassurez-vous, nous allons tout vous expliquer sur le leasing moto dans cet article.

 

Leasing moto : le principe

 

« Leasing » est un terme anglais qui signifie « crédit-bail » en français. En fait, il s’agit d’un contrat de location qui est adossé au crédit à la location du client motard. Au cours du leasing, un concessionnaire propose une moto d’occasion ou un engin neuf à un motard donné. Puis, ce dernier aura le droit de configurer la moto pour qu’elle corresponde exactement au deux-roues de ses rêves.

Lors d’un leasing moto, sachez que le montant du financement dépendra du prix TTC du modèle. Et la motarde ou le motard pourra définir toutes les modalités d’utilisation de l’engin (entretiens, kilométrage annuel, assurance et garantie). Après avoir pris connaissance des options du contrat et du prix de la moto, vous pouvez les envoyer à un loueur ou un bailleur. S’il est d’accord, ce dernier achètera le véhicule, et vous le louera.

Grâce à ce principe, vous pourrez payer un loyer mensuel durant toute la durée de votre contrat de leasing. Cette dernière peut être de 1 à 6 ans. Nous tenons à préciser que vous ne serez pas le propriétaire réel de la moto. En effet, vous serez juste son utilisateur désigné. La carte grise de l’engin sera toujours au nom du bailleur.

À la fin du contrat, vous pourrez racheter l’engin si vous avez opté pour la LOA (Location avec Option d’Achat) depuis le départ. Sachez que le prix devait déjà être fixé avant la signature de votre contrat de leasing. Vous devez connaître dès le départ la somme à débourser pour que la moto vous appartienne vraiment.

Enfin, si, à la fin du contrat, vous ne décidez pas d’acheter l’engin :

  • Vous devrez payer les frais de remise en état si la moto a des dégradations ;
  • Mais vous devez également régler le nombre de kilomètres dépassés, s’il y en a. En général, chaque kilomètre coûte 5 centimes.

 

LLD et LOA : quelles différences ?

 

Il existe deux catégories de contrats de leasing moto actuellement :

  • La LLD (Location de Longue Durée) ;
  • Et la LOA (Location avec Option d’Achat).

 

LLD : qu’est-ce que c’est ?

 

La location de longue durée ou LLD est une première forme du leasing moto. Grâce à elle, vous pouvez conduire un engin neuf tout en payant un loyer en contrepartie. Dans ce type de contrat, votre loyer comprendra :

  • L’assurance ;
  • Le prix de location de la moto ;
  • Les réparations et/ou l’entretien.

Lors d’une LLD, vous avez le droit de choisir le modèle et la marque du deux-roues que vous souhaitez conduire. Nous tenons à préciser que le constructeur, une entreprise spécialisée, ou le représentant du constructeur en France peut assurer le financement de votre location de longue durée.

Le prix mensuel de la location dépendra de :

  • La durée de votre location ;
  • Votre type de moto ;
  • Des prestations annexes vous allez vous souscrire ;
  • Et de l’inclusion ou non de l’entretien et l’assurance du deux-roues.

Ainsi, vous n’êtes pas le propriétaire de la moto durant un contrat de LLD. Néanmoins, cela ne vous empêche pas de proposer de racheter le véhicule au loueur. Si cette alternative vous intéresse, vous devez faire votre proposition quelques semaines avant la date de fin du contrat de LLD. Cependant, sachez que le loueur a le droit d’accepter ou refuser votre proposition. Le contrat d’une LLD n’inclut pas une option d’achat.

Nous tenons également à préciser que la majorité des contrats de ce genre incluent l’assurance moto. Toutefois, les formules proposées ne couvriront pas forcément certaines garanties (destruction de la moto suite à un sinistre, vol, etc.). Si tel est le cas de l’offre du loueur, vous pouvez opter pour une autre qui propose une formule d’assurance plus complète. Vous pourrez notamment profiter d’une garantie « perte financière » lors d’une location de longue durée.

 

LOA : qu’est-ce que c’est ?

 

La location avec option d’achat (LOA) est également connue sous le nom de « leasing » et « crédit-bail ». En effet, il s’agit du leasing moto proprement dit. Ce second type de contrat fait intervenir 3 acteurs bien distincts :

  • Le concessionnaire moto ;
  • Le motard;
  • Et l’organisme financier.

D’une manière concrète, vous venez chez le concessionnaire afin de choisir la moto que vous souhaitez conduire. Puis, le concessionnaire peut vous orienter vers un organisme partenaire ou collaborer immédiatement avec un organisme financier. Si votre demande est acceptée, cet organisme de financement achètera la moto. Ensuite, il vous la louera pendant une durée bien définie (comprise entre 1 et 5 ans).

Après la fin de la durée de contrat de location, vous pouvez recourir à l’option d’achat de la LOA. Cette alternative vous donne la possibilité de payer une somme supplémentaire afin d’acheter la moto de vos rêves. Ainsi, vous serez le propriétaire officiel de cette dernière.

 

Le contrat de location

 

Pour réaliser une LLD, vous devez d’abord signer un contrat de location. Ce dernier comprend les contraintes à respecter et des modalités d’utilisation du véhicule concerné :

  • Perte financière ;
  • Kilométrage;
  • Frais de remise en état ;
  • Etc.

 

Le taux d’intérêt

 

Le taux d’intérêt d’un leasing est généralement méconnu. En effet, cette alternative est une opération de location, contrairement aux prêts habituels rencontrés d’habitude. Toutefois, nous vous conseillons de calculer ce taux si vous comptez racheter le véhicule à la fin du contrat. Vous déterminez ainsi à l’avance si l’opération est plus rentable que le prêt ou non.

 

L’assurance

 

Sachez également qu’au cours d’un contrat LOA, vous êtes obligé de souscrire à une assurance au tiers RC. Cette souscription doit être bien claire lors de l’établissement du contrat. Cependant, nous vous conseillons d’opter pour une formule tous risques. Cette dernière est plus complète, et couvrira vos éventuels dommages corporels et les dommages matériels de la moto achetée en leasing. Par ailleurs, l’assurance tous risques peut également intégrer des garanties contre l’incendie ou le vol de votre deux-roues.

Mais il existe également une assurance spéciale pour un crédit-bail. Cette formule spécifique couvre les dommages relatifs à la destruction de la moto. Mais elle prend également en charge les éventuels vols. Et sachez que cette assurance spéciale du leasing prendra en compte la différence entre la valeur vénale et la valeur à neuf du deux-roues.

Enfin, avant de signer le contrat, vous devez bien étudier les conditions assurant une couverture par l’assurance, ainsi que le coût des franchises.

 

Leasing moto : peut-on suspendre facilement le contrat ?

 

Si vous optez pour une LOA, sachez qu’il n’est pas facile de suspendre ce type de contrat. En effet, vous êtes soumis aux mêmes obligations qu’un prêt classique de moto. Il y a déjà eu mise en place d’un crédit de consommation.

 

Les deux premières solutions

 

Nous tenons à préciser qu’à part la possibilité de rachat, vous pouvez revendre la moto du leasing à un autre motard intéressé. Ces options ne sont possibles qu’à partir du 13ème mois de votre contrat.

Toutefois, il ne faut pas oublier que vous devez régler le montant mensuel de location de la moto jusqu’à la fin du contrat. Mais ce coût diminuera chaque mois selon la décote et l’obsolescence du véhicule.

 

Le rachat de crédit moto

 

Si vous n’avez pas les moyens pour racheter la moto ou que vous ne trouvez pas un autre motard intéressé, vous pouvez réaliser une demande de rachat de crédit moto. Grâce à cette opération, vous pouvez regrouper les prêts pour le rachat de plusieurs prêt simultanément. Cela assurera le remboursement d’un seul crédit et la diminution des mensualités.

 

Le transfert de leasing

 

Différentes plateformes spécialisées proposent cette autre alternative. Ainsi, afin de transférer le leasing, vous devez trouver un repreneur pour la moto et le contrat de location avec option d’achat. Cet autre motard prendra ainsi en main la suite du remboursement du contrat tout en respectant toutes les modalités déjà prédéfinies. Et bien évidemment, il roulera également sur le deux-roues.

Le transfert de leasing ressemble plus ou moins à un changement de locataire dans un appartement ou dans une maison. Mais pour une LOA, l’opération se déroule sur une moto.

 

Leasing moto : avec quelles marques ?

 

Sachez que presque toutes les grandes marques (Honda, Yamaha, Kawasaki, KTM, Suzuki, Ducati, Harley Davidson, etc.) proposent le leasing :

  • Via les revendeurs;
  • Ou via les concessions.

Sachez que les partenaires de ces concessions moto peuvent également proposer de LLD ou de LOA. Ainsi, si vous préférez rembourser un loyer que de payer le prix de vente de la moto en une seule fois, vous pouvez opter pour le leasing moto.

Quel financement pour acheter sa moto ?

Quel financement pour acheter sa moto ?

Chaque motard a toujours une magnifique moto de rêve en tête. Et même les non-motards en ont. Bien évidemment, nous voulons acheter ce fameux modèle qui nous trotte la tête. Mais l’investissement initial relatif au prix de la moto représente souvent un frein pour les...

Achat d’une moto neuve : prêt classique ou leasing ?

Achat d’une moto neuve : prêt classique ou leasing ?

L’envie d’avoir une nouvelle moto vous démange, mais vous n’avez pas encore la somme nécessaire pour l’acquérir ? Sachez qu’il existe actuellement 2 alternatives pour vous procurer une moto neuve chez les organismes de crédit. En effet, vous avez le choix entre un...

Tout savoir sur l’assurance bris de glace moto

Tout savoir sur l’assurance bris de glace moto

​L’assurance bris de glace moto peut être incluse dans votre formule d'assurance moto, ou additionnée via les garanties optionnelles. Sur un deux-roues, les parties vitrées sont plus sensibles. C’est justement la raison d’être de cette garantie. Pour mieux comprendre...

Faut-il assurer une moto qui ne roule pas ?

Faut-il assurer une moto qui ne roule pas ?

Un article du Code de la route stipule l’obligation d’assurer tout véhicule terrestre à moteur, au minimum au tiers. Mais si une moto ne roule pas, faut-il toujours l’assurer ? Nous vous éclairerons sur ce sujet.   Assurance d’une moto qui ne roule pas : article...