Les différents types de motards que l’on peut croiser quand on observe bien

Le motocyclisme est un passe-temps très varié. Il y en a pour tous les goûts, ce qui est tout aussi bien, car la vie engendre généralement de nombreux types intéressants. Différents personnages peuvent devenir très faciles à repérer sur deux roues, alors voici un regard léger sur certains des types de motocyclistes que vous pouvez rencontrer dans la nature sauvage.

Le Calmos

Le motocycliste que tous les autres motocyclistes aiment détester. Voté le plus susceptible de faire d’eux-mêmes une nuisance complète et de faire paraître tous les autres motocyclistes tout à fait horrible, les calmos n’ont aucun scrupule à faire n’importe quoi. Cherchez des corps à peine protégés, des tuyaux bruyants et (surtout) des manœuvres peu précises. Les calmos sont à éviter à tout prix et ne doivent pas être confondus avec les motocyclistes qui s’en donnent à cœur joie.

Équipement typique : T-shirt (manches facultatives) ; jeans (réguliers, non motorisés) ou shorts ; baskets. Essentiellement, minimal.

Le Mécanicien

Ce motocycliste jouit d’une bonne conduite tout autant que le suivant, mais il est également à l’aise dans le garage. Pour ce perfectionniste, développer une bonne relation avec la moto signifie certainement pouvoir la démonter et la remonter, à condition qu’il n’y ait pas de pièces supplémentaires à la fin de l’aventure. Pas trop, en tout cas. Les mécaniciens jouissent d’un taux de satisfaction élevé parce que le vélo qu’ils conduisent est celui dont ils prennent soin. Les mains et les joues graisseuses font partie du jeu. Il y a peut-être un langage coloré, mais le résultat final est généralement un sourire…et le prochain projet…et le prochain…et le prochain…et le prochain…….

Équipement typique : Salopette de travail ; graissez des endroits au hasard ; vieux casque, veste et gants (lorsque vous n’êtes pas dans le garage), mais qui n’ont pas la même durée de vie.La marque Loyaliste

Le Loyal

Tout simplement, ce motocycliste conduira n’importe quelle moto… tant que c’est leur marque. D’autres motos ne sont pas pertinentes ou pire sont carrément nulles pour lui. C’est (insérer le nom du fabricant de la moto ici) ou rien d’autre. Pas de terrain d’entente. Aucune exception. Pas de si, et de si, ou de mais. C’est tout ce qu’il y a à faire. D’un autre côté, le magasinage de cadeaux pour les Loyalistes de marque sera très facile…jusqu’à ce qu’ils aient tout, c’est-à-dire….

Équipement typique : Couleurs et accessoires de la marque Gang. Autant que possible.

L’Aventurier

La route qui n’a pas été empruntée est celle que ce motocycliste fougueux et actif empruntera. Alors elle sera prise. Bien informés, bien préparés et bien équipés. La saleté fait autant partie du jeu de The Adventure Rider que la graisse et l’huile font partie du jeu de The Mechanic’s. Il n’est pas nécessairement un spécialiste des saletés par défaut, mais acceptera volontiers des séjours prolongés sur des terrains accidentés entre de longs et confortables trajets sur le bitume. Un ensemble de compétences polyvalentes derrière le guidon correspond à la nature polyvalente des manèges qu’ils ont choisis.

Équipement typique : Casque de sport tout-terrain/duel avec lunettes de protection ; veste et pantalon assortis, généralement imperméables (s’ils ne sont pas complètement imperméables) ; bottes d’aventure ou en terre, généralement imperméables.

Le Cascadeur

Oubliez un quart de mille à la fois – Le Stunter est plus susceptible de vivre la vie une roue à la fois. Aussi le plus susceptible de passer le plus de temps à changer les pneus. Si les Stunters ne sont pas aussi Mécaniques dans une certaine mesure, alors ils connaissent un Mécanicien ou deux. Attendez-vous à ce que le vélo d’un Stunter prenne une raclée, mais attendez-vous à ce qu’il puisse se payer un nouveau vélo par magie si l’un d’eux mord la poussière. Peut être vu sur une piste de dragster ou sur un parking (ce dernier avec différents niveaux de permission). Peut aussi servir de calmar avec un vif désir de mort si vous en voyez un descendre sur l’autoroute en tirant une longue monobrosse à corne.

Équipement typique : Semblable à Sport Rider ; jeans spécifiques à la moto ; s’ils sont minimalistes, un gilet pare-balles sur T-shirt et jeans fera l’affaire ; ces chaussures de moto qui ressemblent à des chaussures de ville.
Le philosophe