logo-monsieur-moto-noir-svg

Comment fonctionne un scooter électrique ?

par

Actuellement, l’écologie est la préoccupation de divers secteurs, dont le domaine de l’automobile et du motocyclisme. Les scooters électriques sont de plus en plus sollicités en termes de moyen de déplacement écologique. Il s’agit d’un véhicule deux-roues fonctionnant à l’aide d’un moteur électrique. Ce dernier fonctionne grâce à des batteries. Tout cela semble un peu compliqué, puisque l’on avait l’habitude de conduire des scooters thermiques. Mais rassurez-vous, ce véhicule a une conception beaucoup plus simple. Alors, comment fonctionne un scooter électrique ? Nous vous donnons les informations pertinentes sur ce sujet, pour que vous puissiez jouir totalement de tous les avantages de ce véhicule.

Le scooter électrique : un deux-roues à moteur, batterie, et contrôleur

 

Un scooter électrique est un véhicule doté d’un moteur électrique. Ce dernier est en fait alimenté par des batteries qui sont chargées d’électricité. Ainsi, le scooter électrique n’utilise pas d’essence en tant que carburant, contrairement aux scooters thermiques. Différent, il sera alimenté par l’électricité préalablement stockée dans sa batterie.

 

Le moteur du scooter électrique

 

Contrairement au scooter thermique, le scooter électrique est doté d’un moteur bridé. C’est-à-dire qu’il ne peut pas dépasser une limite de vitesse maximale. Par exemple, un scooter électrique L1e est bridé à 50 km/h, il s’agit donc de sa vitesse maximale.

Le moteur d’un scooter électrique peut être déporté, ce qui est plus coupleux. D’un autre côté, certains fabricants optent pour la technologie « moteur roue », c’est-à-dire que le moteur est intégré à la roue arrière du véhicule.

 

La batterie du scooter électrique

 

Cet élément du scooter électrique assure l’emmagasinage et la distribution de l’énergie. La batterie est en quelque sorte le réservoir du scooter électrique, puisque son autonomie en dépend. Pour le moment, vous pouvez trouver des batteries au plomb et au lithium. Néanmoins, les batteries au lithium sont plus recommandées.

Le contrôleur du scooter électrique

 

 

Ce type de véhicule est également équipé d’un contrôleur électrique assurant la gestion et le fonctionnement du scooter. En plus, sachez que, quelles que soient les conditions climatiques, le démarrage d’un scooter électrique est toujours immédiat.

Par ailleurs, le contrôleur d’un scooter électrique bride la vitesse maximale du véhicule, assure le dialogue entre le moteur et la batterie, et configure sa puissance ou son couple.

Découvrez les offres en or du moment pour acquérir un deux-roues électrique au meilleur prix.

Le scooter électrique : un véhicule à batterie rechargeable

 

Comme tous les appareils fonctionnant via une batterie, le scooter électrique est rechargeable. Vous n’avez pas besoin d’une prise spécifique pour recharger sa batterie, vous pouvez utiliser une prise habituelle. Pour ce faire, un chargeur va lier votre batterie avec une prise électrique. Il peut être un dispositif externe, ou intégré au scooter électrique.

Sachez que le temps de recharge de la batterie varie d’un scooter à un autre. En général, il est compris entre 4 et 8 heures (toute une nuit). Dans tous les cas, il serait plus judicieux de recharger votre batterie avant chaque départ.

 

L’autonomie d’un scooter électrique

 

D’un autre côté, les batteries assurent l’autonomie du scooter électrique. Sachez qu’en moyenne, ce véhicule peut parcourir environ 50 km si vous roulez avec une batterie chargée à 100 %. Toutefois, cette autonomie dépend de plusieurs autres facteurs, à savoir :

  • Le poids du scooter électrique ;
  • La capacité de sa batterie ;
  • Votre poids ;
  • La consommation du moteur du véhicule ;
  • Le type de terrain sur lequel vous roulez ;
  • Et votre mode de conduite (normal, éco ou sport).

 

L’autonomie d’un scooter électrique peut être boostée

 

 

Ainsi, l’autonomie indiquée par le constructeur n’est qu’une valeur estimative. Elle dépend notamment de vous. Néanmoins, vous pouvez booster l’autonomie de votre scooter électrique en conduisant :

  • Avec une vitesse raisonnable;
  • Avec peu d’accélérations ;
  • Sans à-coup et souplement ;
  • Sur un terrain non accidenté et plat.

 

Le scooter électrique : un véhicule économique, non polluant et silencieux

 

Le scooter électrique est sûrement le moyen de déplacement qu’il vous faut si vous souhaitez préserver l’environnement et économiser sur le long terme.

 

Le scooter électrique est économique

 

D’abord, il est économique bien que le coût de l’investissement initial pour un scooter électrique est plus élevé que celui de son équivalent thermique. En effet, ce véhicule a très peu de pièces, et il n’a aucune combustion ni essence, et aucun lubrifiant. Ainsi, le scooter électrique a peu de besoins de réglages moteurs, révisions et maintenances couteuses. Sachez que le risque de panne avec ce véhicule est réduit par trois.

Par ailleurs, le coût d’une recharge de la batterie d’un scooter électrique est très minime par rapport à un plein d’essence. Grâce à quelques études, nous avons pu déterminer que le coût des recharges électriques est 10 fois inférieur à celui de l’essence. Ainsi, le scooter électrique est une alternative très économique sur le long terme.

 

Le scooter électrique est non polluant

 

Le scooter électrique est également non polluant. Puisqu’il marche à l’électricité, il n’utilise pas la moindre goutte de carburant. En fonctionnant sans huile et sans essence, le scooter électrique ne génère pas de fumées, ne sent pas l’essence séchée, et est toujours propre. Par ailleurs, ce véhicule a 0 % d’émission polluante lorsque vous l’utilisez, puisqu’il n’a plus de pot d’échappement des gaz et de réservoir.

 

Le scooter électrique est silencieux

 

Ce deux-roues électrique est également silencieux, sauf le petit bruit à l’accélération causé par l’apport d’énergie par la batterie vers le moteur. Ainsi, en conduisant un scooter électrique, vous ne risquez plus de réveiller vos voisins lorsque vous partez au petit matin. En plus d’être confortable pour vous, ce silence de conduite n’émet aucune pollution sonore partout où vous allez.

 

En bref

 

Afin de résumer le fonctionnement d’un scooter électrique, voici un tableau le comparant à celui d’un scooter thermique.

 

  Scooter électrique Scooter thermique
Propulsion Par un moteur électrique alimenté par des batteries (au lithium ou au plomb). Grâce à un moteur thermique via un carburant.
Performance

·         Démarrage rapide, sans préchauffage ;

·         Vitesse maximale d’environ 50 km/h ;

·         Meilleure accélération.

·         Plus lent au démarrage ;

·         Plus grande vitesse maximale.

Énergie

·         Batterie rechargeable ;

·         Prévoyez environ 30 € par 6000 km pour sa recharge.

·         Carburant plus cher.
Autonomie Environ 50 km. Une meilleure autonomie.
Pollution

·         Écologique ;

·         Batterie à recycler après utilisation.

·         Pollution sonore et olfactive ;

·         Beaucoup de rejet de CO2.

Entretien Très peu et économique. Cher.
Confort Très confortable (sans vibrations et silencieux). Moins confortable (nuisance sonore, mauvaise odeur et fortes vibrations).

Sélection d'idées cadeau pour les motard(e)s :

Commentez, argumentez, partagez … 😇

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ces articles pourraient aussi vous intérésser …

Avis, Conseils & Prix du SUPER SOCO CPX
Avis, Conseils & Prix du SUPER SOCO CPX

En souhaitant élargir de plus en plus sa production de scooters électriques, la marque Super Soco a commercialisé son premier équivalent 125 cm3 : le Super Soco CPX. Il est accessible avec une formation 125 ou un permis B. Ce modèle...