Aimeriez-vous détenir une moto de collection ? Vous ne savez pas vraiment si votre moto est de collection ou non ? Nous vous expliquons tout sur ce type de moto, afin de mieux vous éclairer sur le sujet.

 

Moto de collection : comment la reconnaître ?

 

Selon le Code de la route, une moto de collection est :

  • Un modèle rare ;
  • Un deux-roues ne satisfaisant pas aux règlementations techniques en vigueur d’aujourd’hui ;
  • Et une moto de plus de 30 ans.

Afin d’acheter une moto de collection, vous pouvez faire des recherches sur une bourse d’échange, chez un professionnel, ou sur Internet. Si votre moto vintage a plus de 30 ans, vous devez demander un certificat d’immatriculation « moto de collection » auprès de la préfecture de police (à Paris) ou la préfecture.

 

Moto de collection : un modèle défini par un certificat d’immatriculation

 

Pour que votre moto vintage soit légalement immatriculée « moto de collection », vous devez fournir certains documents, en fonction de votre situation. Cette immatriculation vous permettra de déterminer si votre moto est vraiment reconnue comme étant « de collection ».

 

Si vous comptez acheter une moto vintage

 

Dans ce cas, vous obtiendrez votre certificat d’immatriculation après avoir fourni :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un formulaire de déclaration de cession d’une moto (cerfa N° 13754*02).
  • Un formulaire de demande de certificat d’immatriculation (cerfa N° 13750*03) bien rempli ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Une attestation de la FFVE ou du constructeur contenant les caractéristiques techniques de la moto ;
  • Un document d’attestation de la propriété du véhicule, ou un certificat présent d’immatriculation ;
  • Un moyen de paiement ;
  • Et un PV de contrôle technique (de moins de six mois).

En cas d’achat d’une moto de collection, le prix du certificat d’immatriculation correspond à 50 % de la taxe de gestion, la taxe régionale, et la redevance d’acheminement.

 

Si vous êtes déjà le propriétaire d’une moto à immatriculer « de collection »

 

Votre demande d’immatriculation doit être accompagnée des documents suivants :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un formulaire de demande de certificat d’immatriculation (cerfa N° 13750*03) bien rempli ;
  • Un certificat attestant la propriété de la moto (le précédent certificat d’immatriculation) ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Un PV de contrôle technique (de moins de 2 ans) ;
  • Une attestation de la FFVE (Fédération française de Véhicules d’Époque) ou du constructeur comprenant les caractéristiques techniques du véhicule ;
  • Et un mode de paiement.

Sachez que le coût de ce certificat d’immatriculation additionne la taxe de gestion, la taxe régionale, et la redevance d’acheminement.

 

Moto de collection : il faut bien la choisir 

 

Tous les véhicules de collection sont qualifiés de hors prix. Mais sachez que ce n’est pas toujours le cas d’une moto de collection. Vous pouvez en trouver à partir de 1000 €. Sachez que dans la majorité des cas, une moto de collection nécessite quelques réparations. Si vous êtes un bon bricoleur, vous pourrez réduire vos dépenses. En achetant une moto de collection, plusieurs conducteurs réalisent leur rêve. Qui ne rêverait pas d’être au guidon d’un vieux véhicule ayant une histoire ?

Néanmoins, sachez qu’une moto de collection nécessite quelques connaissances et un entretien spécifique. Nous tenons à souligner que les motos de collection ne sont pas très puissantes. Si vous êtes amateur de vitesse, un tel modèle ne vous plaira pas forcément.

Nous vous conseillons de bien choisir votre type de moto de collection. Votre achat dépendra premièrement de votre budget, bien évidemment. Mais le type de moto constitue également un critère primordial. Moto de collection routière ou sportive, rareté, modèle, marque, etc., ces éléments sont à ne pas délaisser lors de votre choix.

Pour bien choisir une moto de collection, évaluez également la possibilité de la conduire ou non, et la facilité de trouver ses pièces détachées.

 

Moto de collection : l’assurance

 

Comme tout véhicule motorisé et terrestre, la moto de collection doit être assurée, avec une formule au tiers au minima. Toutefois, vous avez 3 assurances au choix :

 

  • Au tiers ;
  • Intermédiaire ;
  • Et tous risques.

 

Le coût de votre assurance dépendra de votre formule et vos garanties complémentaires. Il dépendra également d’autres critères (modèle, ancienneté de la moto, sinistres passés, etc.). Toutefois, sachez qu’une assurance pour moto de collection est moins chère que celle de tout autre modèle. En effet, statistiquement, les conducteurs de motos de collections sont plus prudents.

Sachez également qu’en cas de sinistre sur une moto de collection, les remboursements seront plus importants.

Certains assureurs exigent des critères bien définis pour l’assurance d’une moto de collection :

  • Un âge minimum de 21 ans ;
  • La possession d’une autre moto, ainsi qu’un usage limité de la moto de collection (loisirs) ;