logo-monsieur-moto-noir-svg

Casque moto homologué, quels sont les normes et les homologations ?

 

Nous allons parler des différentes homologations et normes concernant les casques de moto. Vous êtes nombreux à vous poser la question, mais quels sont ces normes et homologations obligatoires lorsque que j’achète un casque de moto ?

Est-il important d’avoir un casque moto homologué ?

 

En France, n’importe quel casque, qu’il s’agisse d’un casque modulable, intégral ou jet doit être conforme avec la législation, c’est à dire que votre casque doit être homologué.

Un casque homologué signifie qu’il a passé des tests concernant la sécurité. Si un casque est homologué, cela signifie qu’il pourra vous protéger en cas d’accident.

La réponse est donc oui, il est très important d’avoir un casque homologué aux normes européennes afin qu’il puisse vous protégez vous et vos passagers en cas d’accident.

Le port d’un casque de moto non homologué peut entraîné une amende de 135 euros et 3 points de retrait sur votre permis.

 

Comment savoir si mon casque de moto est homologué ?

 

C’est très simple, sur tous les casques homologués, figure une étiquette ou vous pouvez apercevoir la lettre E suivi d’un numéro ( voir la photo) :

étiquette homologation casque moto

Si vous disposez de cette étiquette sur votre casque de moto, alors vous pouvez l’utiliser, car il est conforme avec la législation. La lettre E fait référence à sa conformité avec la réglementation Européenne. Le numéro quant à lui indique le pays dans lequel c’est déroulé les tests de sécurité du casque. Il y a 18 numéros. Celui de la France est le n°2.

Voici un schéma très simple pour comprendre la signification de chaque numéro sur votre étiquette.

numéro homologation casque moto

 

Que signifie les numéros sur l’étiquette d’homologation d’un casque ?

 

  • Les deux premiers numéros correspondent au nombre de révisions de la norme ECE 25 (la plus utilisée et la plus forte) soit 5 sur l’image.
  • Les 4 suivants font référence au matricule d’homologation du casque, ils sont uniques.
  • La lettre quant à elle indique le type de casque. Par exemple la lettre P désigne un casque protégeant le menton, comme par exemple un casque intégral. NP cependant signifie que le menton est couvert mais ne protège pas. Le J pour jet et le PJ font référence aux casques modulables.
  • Le dernier numéro fait état du matricule du casque.

 

Quels sont les tests d’homologation ECE2205 de casque pour moto ?

 

Résistance à la température:

il est soumis à une température de 25 degrés et à une humidité de 65% pendant 4 heures. Pour la chaleur seule , il est soumis à 50 degrés entre 4 et 6 heures. De même il est soumis à -20 degrés entre 4h et 6 h. Le casque est également soumis à une radiation ultraviolette et contrôlé avec une exposition d’une ampoule Xenon de 125 Watts à 25 centimètre. Enfin il subit un jet d’eau avec une pression d’un litre par minute à 25 degrés pendant 4h.

 

Résistance aux impact et capacité d’absorption:

Pour cela il existe une notation marquant l’impact grasse à une simulation faîte par un mannequin.

 

Résistance à la pénétration:

Il faut savoir qu’il existe deux points de pénétration sur le casque qui doivent résister à un gros coup de poing.

 

La rigidité d’un casque:

Il est placé entre deux façades parallèles qui poussent en même temps pour mesurer sa résistance à la pression.

 

Rétention d’un casque (la fermeture):

On met le casque sur la tête d’un mannequin et on le laisse tomber pour voir si le casque est bien résistant.

Chaque fabriquant destine une partie de sa production hebdomadaire pour des testes d’impact.

 

La norme Américaine est elle différente ?

 

Il s’agit de l’homologation DOT. Elle inclus des tests de rétention à l’impact, de la résistance de pénétration et des différents types de configuration du casque (éléments rigides ou vision périphérique). C’est l’unique homologation reconnue par l’AAM (association de moto américaine).

La norme SNELL M200 est la plus récente, n’est pas obligatoire mais elle est beaucoup plus restrictive (compatible avec ECE25).

 

Elle inclut 4 critères:

 

  • Résistance impact
  • La stabilité du casque sur la tête au moment de l’impact
  • L’efficacité du système de rétention à l’impact
  • L’optimisation des zones protégées au niveau de crâne

 

La réglementation DOT et SNELL sont elles valables en Europe ?

 

NON. Si un policier vous contrôle en France ou en Europe avec des casques de moto homologués DOT ou SNELL, vous risquez de perdre 3 points sur votre permis et un amende en bonus. Pourtant, ces casques pourraient passer les même tests que les certifications européenne.

 

Les casque de moto doivent posséder des éléments réfléchissant:

homologation bande réfléchissante

 

C’est extrêmement important d’être visible sur la route. C’est pourquoi il est obligatoire pour les motards Français d’opter pour un casque ayant des bandes réfléchissantes selon le le règlement n°22 de l’amendement n°4. C’est pour cela que certains fabricants rajoute délibérément ces bandes autocollantes fluorescentes. Comme ceci vous n’avez même pas à y penser.

 

Pour conclure:

 

Sachez que chaque marques procèdent à des testes en interne pour rendre leurs casques le plus conforme possible à l’ensemble des certifications que nous venons d’évoquer. Le plus important pour vous est que vous choisissiez un casque de moto qui vous protège en cas d’accident.

Si vous avez encore des interrogations, n’hésitez pas à nous les dire en commentaires, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.