Le confinement a entraîné une annulation de nombreux examens au permis de conduire, dont le permis moto. Mais puisque l’État fait face à un déconfinement progressif, les cours et examens pourront reprendre petit à petit, en respectant les règles sanitaires. Par contre, environ 200 000 candidats attendent leur date d’examen. Il n’y a plus rien à craindre si votre code de la route expire, sa date de validité sera rallongée jusqu’au 31 décembre.

Un prolongement soulageant pour les futurs scootéristes et motards

Cette nouvelle est sûrement l’une des plus soulageantes ces derniers temps. Après le confinement, le cours de la vie est un peu chamboulé. Rassurez-vous, la Sécurité Routière a bel et bien précisé le prolongement de la date de validité de l’ETG de Code de la route. Si vous avez réussi votre examen entre le 12 mars et le 31 décembre 2015, vous bénéficierez de ce rallongement jusqu’au 31 décembre 2020.

Nous tenons à rappeler qu’il faut passer un examen pratique au permis moto au plus tard 5 ans après la validation de l’épreuve théorique.

Une validité également rallongée pour les plateaux de permis motos et les poids lourds

Le rallongement de validité d’examen jusqu’au 31 décembre concerne également le plateau du permis moto. Mais cela n’est possible que s’il a été validé entre le 12 mars et le 31 décembre 2017.

Cela est aussi valable pour le plateau du permis poids lourd à condition que sa date de validation soit comprise entre le 12 mars et le 31 décembre 2020.

Dans tous les cas, les examens pratiques au permis moto reprendront en juin, bien qu’il n’y ait pas encore de calendrier fixe. Les élèves auront largement le temps de reprendre les cours pour retrouver le niveau requis.