Depuis le 1er mars 2020, le nouveau permis moto intègre une épreuve de circulation plus exigeante et allongée, ainsi qu’un code spécifique pour les motards (ETM). 7 ans après que la catégorie A2 limitée à 47,5 ch, et 3 ans après son extension vers le permis A (sans limite de puissance), le nouveau permis moto est enfin prêt en 2020.

 

Nouveau permis moto 2020 : vers une meilleure qualité et sécurité

 

Le permis du 1er mars 2020 vise à améliorer la qualité de l’examen et la formation des pilotes. Il va y avoir une épreuve théorique réservée à la ma moto. Concernant la partie circulation, il va y avoir une intégration de la « trajectoire de sécurité ». Le permis moto deviendra ainsi plus sélectif et plus spécifique. Les futurs candidats auront besoin de beaucoup de courages.

 

Permis moto et permis B : les avis sur ces changements

 

Plusieurs personnes ont récemment fait la remarque que le permis moto est souvent sujet à des évolutions et changements, ce qui n’est pas le cas du permis B. Pourtant, les pilotes d’auto, plus nombreux que les motards, causent fréquemment des sinistres entre motos et autos. Ces derniers peuvent provenir d’une absence de formation sur le fait de devoir faire attention aux deux-roues (usage systématique de clignotants, de rétroviseurs, etc.).

Un communiqué commun du Codever, du CNPA, de la CSIAM, de la FFM, et de la FFMC affirme même que deux sur trois accidents de moto proviennent d’une erreur des automobilistes. Et pourtant, le permis B n’est toujours pas réformé.

D’un autre côté, le responsable moto du réseau ECF (École de Conduite Française) est plus positif sur cette évolution du permis moto. Selon lui, cette nouvelle formation utilisant le prisme de la moto est une bonne mesure. Certains apprentissages vont être indépendants de la formation auto.